Nombre total de pages vues

mercredi 30 novembre 2011

Little Alice in Wonderland Page 6-7

Hello.

Après le premier interlude, direct un avant gout de la première double page de l'album, présentant Laureen Decker (La reine de cœur) dans sa Wondertower.




Là, pour ne pas être vulgaire, j'en ai bavé!
Si mes souvenirs sont bons, le point de fuite "profondeur" se situait à 2m50 derrière mon plan de travail. (Quasi chez le voisin)
Heureusement, quelques notions mathématiques élémentaires (Merci Pythagore) m'ont permis de contourner cet obstacle. (Vous voulez la formule complète ou je vous le fait light?)
Hé! je suis en train de dévoiler tout l'album là....
Va falloir que je calme un peu le jeu.

6 commentaires:

  1. Que dire, Je suis admiratif , bluffé....Comment as-tu fait pour t'y retrouver. Arrivé à ce niveau, Pythagore ne suffit plus.
    Je n'ose pas imaginer le temps passé à la réalisation de cette double planche..
    Eric

    RépondreSupprimer
  2. Bon sang en tout cas la profondeur est bluffante !! Magnifique réalisation. Que dire sinon : Bravo, comme quoi les maths ça sert !

    RépondreSupprimer
  3. Bon nous ne savons pas s'il y a des oeufs fêlés chez Lustucru, mais chez Glénat, ils en ont trouvé 1. Un travail de malade que tu nous présente là ! Tu vas finir pas faire des jaloux (pour notre plus grand plaisir).
    Agnès & Alain.

    RépondreSupprimer
  4. Tacito like your commentaires+++

    Merci les potes.
    En fait, cette page, un peu comme la 2, c'est de l'esbroufe. Une fois tracées les lignes de fuites au crayon bleu, le reste n'est qu'un assemblage de cubes élémentaires à dessiner, on suit les règles de décroissance dans l'espace, les axiomes multipolaires, les théorèmes d'invariabilité, une petite règle de trois et hop, le tour est joué.
    Par contre, j'avoue, ça prend un peu de temps...
    A+++

    RépondreSupprimer
  5. Ya des jours comme ça où on allume le pc, on surfe, on tombe sur une planche et, là...

    On se prend La grosse et terrible Claque!

    On a beau dire ce qu'on veut mais, les maths, parfois, c'est Beau ;)

    Good Job, Franck!

    RépondreSupprimer
  6. Spéciale dédicace pour Pythagore, brother! Yo!

    RépondreSupprimer